Arrima : la porte d’entrée du Québec (partie 2) | MyConsultant

Général

Arrima : la porte d’entrée du Québec (partie 2)

Arrima : la porte d’entrée du Québec (partie 2)

La plateforme Arrima est une étape incontournable de la procédure d’immigration, d’où l’idée d’en communiquer les éléments utilitaires en vue d’une utilisation réussie.

Gratuité et services de représentants
D'abord, il faut rappeler que le formulaire de déclaration d’intérêts à compléter peut être téléversé gratuitement, n’impliquant pas de procédure quelconque de paiement de frais. Il n’y a donc aucun besoin particulier d’user des services d’un représentant rémunéré pour le document en question et, le cas échéant, l’individu ne recevra pas, pour une telle raison, une attention prioritaire ou particulière à son dossier. Advenant que le concerné veuille tout de même bénéficier des services d’un représentant, il est essentiel de s’assurer que ce dernier corresponde à l’un des types de représentants autorisés par le Ministère. À ce propos, se voient acceptés: les membres en règle du Barreau du Québec (ordre professionnel des avocats), les membres en règle de la Chambre des notaires du Québec (ordre professionnel des notaires), les titulaires d’une autorisation spéciale conférée par l’un de ces deux ordres ou encore les consultants en immigration faisant partie du Registre québécois des consultants en immigration. Dans tous les cas de demandes dans lesquelles les services d’un professionnel sont sollicités, il faut faire part de l’identité de celui-ci en plus d’indiquer dans le formulaire que vous disposez d’un représentant, puis envoyer par la poste une procuration signée convenablement. Pour les étudiants déposant une demande de sélection temporaire pour études, il est possible d’envoyer la procuration en ligne.

Travailleur qualifié
Si la demande est effectuée par un travailleur qualifié, il est nécessaire de remplir en plus de cela, le formulaire de Déclaration du candidat à l’immigration, disponible en PDF sur Google ou sur le site Immigration, Francisation et Intégration Québec, dans la section « Recours aux services d’une personne rémunérée (consultant, notaire, avocat) ».

Conseils et informations relatives à l’utilisation
L’une des recommandations principales à prendre en compte pour utiliser Arrima est de le faire via un ordinateur personnel ou une tablette électronique puisque l’application n’est pas adaptée aux téléphones portables.

Pour un accès à Arrima plus performant et plus sûr, il vaut mieux d’utiliser l’un de ces trois navigateurs: Chrome, Firefox ou Safari ; ainsi que l’un de ces trois systèmes d’exploitation, soit Windows (version 8.1 et plus), Mac OS (version 10.2.4 et plus) ou iOS (version 11 et plus).

Aux moments où le serveur est saturé d’utilisateurs, qu'il s'agisse ou non de votre premier accès à la page d’accueil d'Arrima, la plateforme vous transfère dans une salle d’attente virtuelle qui affiche combien de personnes il reste à faire passer devant vous.

Communications et fraudes:
Afin de s’assurer que les nouvelles communications sur Arrima vous soient notifiées, le Ministère envoie un courriel à la suite de chaque message s’ajoutant à la messagerie de votre compte Arrima. Cette manière de communiquer par voie officielle permet de reconnaître les diverses tentatives de fraude.

Par exemple, il faut se méfier des gens promettant des services ou une participation privilégiée à des programmes à condition que vous recrutiez d’autres membres. De plus, il faut être sur ses gardes face aux individus utilisant des boites courriel telles que Yahoo!, Hotmail, Gmail, se faisant passer pour des représentants du gouvernement ou encore des individus vous incitant à utiliser des services d’agences de transfert d’argent. Vous ne pouvez vous fier aux personnes faisant des promesses liées à la rapidité du traitement de votre dossier en échange de documents ou de sommes d’argent plus élevées que les véritables tarifs.

Enfin, sachez que le Ministère n’exigerait en aucun cas que vous inscriviez votre numéro de dossier sur le site, sauf s’il s’agit de plateformes sécurisées en vue de la demande en ligne de sélection temporaire pour études, de la demande en ligne de sélection permanente, ou du dépôt du formulaire de déclaration d'intérêt (Arrima). De ce fait, toute demande faite par quelqu’un de diffusion de votre numéro de dossier sur le site Web, sans regards à ces exceptions, n’est pas fiable.

Il est conseillé de s’assurer de l'authenticité des personnes avec qui vous avez affaire notamment en demandant les preuves d’identité requises. Il est également important de noter que toutes les pages reliées au site officiel du Ministère de l’Immigration ont une adresse dont la dernière section est « gouv.qc.ca ».

Plus de détails
Cela dit, il demeure que pour certains, la manière la plus idéale de se familiariser avec Arrima est grâce aux tutoriels qui sont disponibles sur le site Immigration, Francisation et Intégration Québec, dans la section « Aide pour utiliser Arrima » sur le site, distinguant les procédures se faisant avec ou sans représentant. Les détails qui s’y trouvent peuvent servir à compléter certains questionnements non adressés dans l’article, s’il y a lieu. La section « Soutien aux utilisateurs Arrima » offre aussi la possibilité de communiquer ses interrogations avec le personnel de la plateforme.