Du permis de conduire étranger au permis québécois | MyConsultant

Général

Du permis de conduire étranger au permis québécois

Du permis de conduire étranger au permis québécois

L’obtention du permis de conduire figure souvent parmi les principaux intérêts des nouveaux arrivants. L’article suivant présentera la marche à suivre concrète pour son obtention.

Il est fortement recommandé d’entamer la procédure d’obtention du permis québécois ou d’échange de permis avant la fin des premiers six mois suivant votre arrivée au Québec, délai autorisé pour conduire avec votre permis étranger. Voici la marche à suivre en cinq étapes, basée sur les indications du site de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). 
  • D'abord, il vous faut vérifier que vous répondez aux quatre préalables suivants: avoir 16 ans ou plus, ou avoir au minimum 14 ans pour un scooter de moins de 50 cm3 de classe 6D ; être titulaire d’un permis qui correspond à la classe de permis demandée ; résider au Québec ; être autorisé à demeurer au Canada.  
  • Une fois la vérification faite de votre côté, il vous faut céduler un rendez-vous téléphonique avec le bureau de la SAAQ, qui analysera la demande. Les coordonnées sont les suivantes: 514 954-7771 (numéro de la région de Montréal) ; 1 888 356-6616 (Québec, Canada, États-Unis) 
  • Ensuite, après qu’un point de service ait été désigné lors de la prise de rendez-vous, il faut vous y rendre avec tous les documents nécessaires en main (5), demandés par la SAAQ: « le permis de conduire étranger ; une preuve de citoyenneté canadienne ou de droit de séjour au Canada ; une preuve d’établissement au Québec ; une preuve que vous résidiez dans le pays qui vous a délivré votre permis si vous l’avez obtenu depuis moins de 3 ans ; la traduction de votre permis de conduire, si celui est rédigé dans une autre langue que le français ou l’anglais – le permis de conduire international ne constitue pas une traduction officielle. » Dans certaines situations, d’autres documents peuvent également être exigés. 
  • Si votre situation l’oblige, vous passerez ensuite à travers les étapes requises, évaluations ou cours de conduite, afin de compléter les critères de réussite en vue de l’obtention du permis québécois. Plus de détails et de ressources sont disponibles à ce sujet sur le site de la SAAQ.  
  • Enfin, il restera à couvrir les frais d’échange. Les pages du site de la SAAQ intitulées « Frais liés au renouvellement, au remplacement et à l’échange du permis » et « permis de conduire étranger » offrent les renseignements nécessaires à cet effet. Les modes de paiement acceptés sont les suivants : l’argent comptant ; les cartes de débit (à l’exception de quelques points de service) ; les prélèvements bancaires automatiques (si un spécimen de chèque est fourni) ; les chèques ou mandats-poste. Le paiement par carte de crédit n’est donc pas recevable.