En savoir plus sur le Plan des niveaux d’immigration 2022-2024 présenté par IRCC et le gouvernement du Canada. | MyConsultant

En savoir plus sur le Plan des niveaux d’immigration 2022-2024 présenté par IRCC et le gouvernement du Canada.

En date du 14 février 2022, l’honorable Sean Fraser a révélé au grand jour le Plan des niveaux d’immigration 2022-2024, qui se concentre notamment sur la catégorie économique.

Contexte

C’est un mélange entre pandémie, pénurie de main d’oeuvre et vieillissement démographique qui incitent IRCC à miser la relance sur l’immigration. En 2021, le Canada a admis le plus haut niveau de résidents permanents de son histoire, soit 405 000. Cela a démontré son utilité, mais sans pour autant suffire à régler le problème des postes vacants. Or, l’assistance incontestée qui a été apportée par ces hauts niveaux d’immigration fut toutefois, pour le gouvernement fédéral, un indicateur que l’immigration est un vecteur principal de solution. Il s’agit entre autres d’aider les régions qui présentent une forte demande de travailleurs.

Points saillants

Ainsi, face à ces enjeux intimidants qui posent le décor, le nouveau Plan souhaite répondre de manière élancée et ambitieuse, tel que nous l’indique IRCC. Voici quelques faits marquant de cette nouvelle approche.

Le Canada compte accueillir des immigrants à un taux de 1,14 % de la population du pays. Concrètement, le gouvernement compte faire croître les niveaux d’immigration pour les années à venir, en prévoyant accueillir « 431 645 résidents permanents en 2022, 447 055 en 2023 et 451 000 en 2024 ».

IRCC indique également que « 60% des admissions prévues sont au titre de la catégorie économique », sans pour autant délaisser l’attention accordée aux programmes de réunification familiale, à l’immigration francophone, à la rétention des talents. Concernant cette dernière catégorie, le gouvernement compte accorder le statut de résident permanent « aux résidents temporaires acceptés dans le cadre des voies d’accès temporaires pour les travailleurs essentiels lancées au printemps 2021. »

L’aide internationale et les programmes pour les réfugiés sont également un point important avec 40 000 admissions de réfugiés afghans prévues pour des 2 prochaines années.

Enfin, il s’agira aussi de donner une attention spéciale aux populations vulnérables, en facilitant l’obtention de la résidence permanente pour les demandeurs d’asile qui sont employés dans le secteur de la santé.

Source: Canada.ca