Gouvernement du Canada: de nouvelles mesures de soutien pour les étudiants étrangers | MyConsultant

Nouvelles

Gouvernement du Canada: de nouvelles mesures de soutien pour les étudiants étrangers

Gouvernement du Canada: de nouvelles mesures de soutien pour les étudiants étrangers

Les étudiants étrangers étant de chers contributeurs à l’économie canadienne, le gouvernement fédéral a décidé de les assister à travers les difficultés entraînées par la gestion sanitaire.

Jusqu’à maintenant, Ottawa a mis en place plusieurs mesures pour aider les anciens étudiants. Par exemple, ceux qui détenaient un permis de travail post-diplôme (PTPD) ont la possibilité de disposer d’un permis de travail.

Le 12 février 2021, le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté a décidé de modifier et de prolonger le Programme de PTPD en y apportant des changements qui aideront davantage d'étudiants, qui sont désormais soumis aux études en ligne.

Plus concrètement, les étudiants ayant des études complétées dans un autre pays pourront le faire valoir pour un PTPD ultérieurement à condition qu’ils remplissent les critères qui les rendent éligibles au PTPD et que leur programme y donne droit. Cela leur permettra de compléter leurs études depuis l’étranger. L'étudiant doit avoir commencé ou s’apprêter à commencer un programme approuvé entre le printemps 2020 et l’automne 2021 ; ou encore poursuivre un programme approuvé ayant déjà été entamé en mars 2020. Il leur faut également disposer où être en voie de disposer un permis d’études.

Il ne fait aucun doute que le Canada a intérêt à ce que ses étudiants étrangers demeurent au pays de manière permanente. La solution au vieillissement de la population réside en partie dans l’accueil continuel de nouveaux immigrants, prêts à raviver l’économie canadienne. Les nouvelles mesures élargissent l’accès aux aides et permettent donc d’en inciter plusieurs à demander la résidence permanente. En 2019, près de 60 000 diplômés ont connu un succès dans leur demande pour rester au pays. La contribution des étudiants étrangers sera plus qu’utile pour remédier au manque dans les secteurs en besoin comme celui de la santé et des technologies.