Le Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) | MyConsultant

Général

Le Régime enregistré d’épargne-retraite (REER)

Le Régime enregistré d’épargne-retraite (REER)

Informez-vous sur le REER, Régime enregistré d’épargne-retraite et ne tardez plus à investir en vue de préparer de meilleures années pour votre retraite!

Qu’est-ce que le REER?

Le REER est un fond d’épargne qui a pour objectif de vous garantir un filet de sécurité afin de combler les nécessités financières qui surviendront au moment de votre retraite. Deux caractéristiques avantageuses du REER est qu’il permet de remettre le paiement de l’impôt à un moment ultérieur et de prélever directement des revenus le montant cotisé. De plus, l’argent cumulé dans le REER peut être utilisé pour effectuer des placements non imposables et ce, jusqu’à ce que le souscrivant retire l’argent.

Comment y souscrire?

Les institutions financières (banques, caisses populaires, assurances, etc.) sont les agents qui offrent ce service. Il s’agit donc de faire affaire avec eux et de magasiner les services de placement et de types de REER qu’ils mettent à votre disposition, en fonction de ce qui vous convient le mieux.

Les grands types de REER

Vous pouvez disposer d’un « REER au profit de l’époux ou conjoint de fait » ou bien d’un REER autogéré. Dans le premier cas, la cotisation est départagée de manière plus égale et proportionnelle entre les deux partenaires. C’est pourquoi il est plus optimal dans ce type de plan, que le conjoint aux revenus les plus élevés cotise pour les deux.

En ce qui concerne le REER autogéré, il permet une autonomie complète sur la gestion de vos finances et de vos placements, si vous préférez prendre vos propres décisions à ce sujet. Tel que l’indique le site du gouvernement du Canada, les types de placements admissibles par un REER « comprennent l’argent comptant ; les certificats de placements garantis; les titres de créances du gouvernement et des sociétés; les fonds mutuels; les titres cotés à une bourse de valeurs désignée. »