Les Hongkongais pourront bénéficier de nouvelles voies d’accès à la résidence permanente | MyConsultant

Les Hongkongais pourront bénéficier de nouvelles voies d’accès à la résidence permanente

Le 8 juin 2021, deux nouvelles voies d’accès à la résidence permanente ont été ouvertes à l’annonce du ministre d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

Suivant les initiatives promises en novembre 2020 pour favoriser l’immigration hongkongaise au Canada, l’honorable Mendicino a ajouté aujourd'hui deux volets permettant aux « résidents de Hong Kong admissibles qui sont travailleurs ou diplômés récents résidant au Canada » de parvenir à l’obtention de la résidence permanente.  


Exigences générales 

Pour ce faire, le gouvernement requiert des demandeurs éligibles qu’ils aient un statut valide de résident temporaire et que leur demande soit présentée alors qu’ils demeurent au Canada, de même que lorsque la résidence permanente leur est octroyée. Les critères linguistiques doivent également être remplis, tout comme ceux concernant l’éducation, le travail et l’admissibilité. Enfin, le gouvernement indique qu’« ils sont assujettis aux processus de demande d’immigration régulière du Canada, aux processus de sélection et aux exigences en matière d’admissibilité. » 


Volet A 

En ce qui concerne ce premier volet, il est exigé que les demandeurs détiennent soit un diplôme (baccalauréat, maîtrise ou doctorat), soit un titre d’études d’un programme d’une durée minimale de 2 ans, une attestation d’études supérieures (pour un diplôme ou un certificat) d’un programme d’une durée minimale de 1 an. Ce dernier « doit exiger un diplôme ou une attestation d’études postsecondaires, qui doit avoir été acquis dans les 5 ans précédant le début du programme d’études supérieures. » Les études doivent aussi avoir été suivies dans un établissement d’enseignement supérieur au Canada et la moitié du programme d’études doit avoir été suivie au Canada. 


Volet B 

En ce qui concerne ce volet, il est exigé des demandeurs qu’ils aient cumulés au minimum 1 an d’expérience de travail à temps plein au Canada durant les 3 dernières années ou le nombre d’heures équivalent, à temps partiel, soit 1560 heures au total. Cela s’ajoute aux exigences demandées pour le volet A en termes d’obtention de titres académiques. 

Source: Canada.ca