Les autorisations à détenir pour étudier au Québec | MyConsultant

Général

Les autorisations à détenir pour étudier au Québec

Les autorisations à détenir pour étudier au Québec

Le certificat d’acceptation du Québec (CAQ) et le permis d’études sont deux documents obligatoires pour quiconque veut poursuivre des études de plus de six mois au Québec.

Sélectionner son institution

Une fois que vous avez sélectionné l’institution dans laquelle vous désirez poursuivre vos études, et après avoir pris connaissance des frais de scolarité qui y sont associés, il vous faut soumettre une demande d’admission à l’établissement en question. Si vous cherchez à étudier en anglais au Québec, consultez notre article sur les universités anglophones au Québec, qui vous informera sur le portrait général et les frais relatifs à ces universités. Sur le site de chaque établissement d’études supérieures, dans la section du programme qui vous concerne, vous pourrez vérifier les préalables académiques exigés pour être admis ainsi que toute autre information relative à la procédure d’admission. Vous recevrez une lettre d’admission en guise de retour à votre demande, vous indiquant que vous êtes acceptés si tel est le cas.

Les documents d’autorisation à obtenir

Si vous souhaitez encore poursuivre les démarches pour intégrer l’établissement qui vous a accepté et que celui-ci figure dans la liste des établissements d’enseignement désignés au Canada, il est temps d’effectuer votre demande en ligne sur le site web du MIFI, pour obtenir le CAQ et, une fois que vous l’avez reçu, votre demande de permis d’études sur le site web d’IRCC. Vous y trouverez également une multitude d’autres renseignements. De plus, pour en savoir davantage sur le système d’éducation au Québec, veuillez consulter notre article à ce sujet.

La procédure administrative liée à l’obtention de votre CAQ comporte des frais de 117$. Tel que l’indique Accès Études Québec, il vous faudra également fournir une preuve de votre capacité financière qui démontre « que vous disposez des ressources financières suffisantes pour couvrir les droits de scolarité, les billets d’avion, les frais d’installation pour la première année et les frais de subsistance pour toute la durée de votre séjour. »

Dans certains cas, il vous faudra également demander à recevoir un visa de résident temporaire, en fonction du pays de votre citoyenneté.

Les délais de traitement

Le MIFI indique que le traitement des demandes de CAQ prend, au plus, 20 jours ouvrables sans tenir compte des délais du service postal, ce qui veut dire que la réception du CAQ, si la demande est approuvée, se fait à l’intérieur de ce délai.

En ce qui concerne le permis d’études, cela dépend généralement des bureaux de visas canadiens qui se trouvent à l’étranger, mais les délais sont d’environ quelques mois.

Étudier au Québec pour moins de six mois

Si vous comptez venir étudier au Québec dans le cadre d’un des programmes bilatéraux d’échanges d’étudiants (PÉÉ) par exemple, il n’est pas nécessaire d’obtenir un permis d’étude, la durée de l’échange étant généralement d’un maximum de six mois.

Cliquez ici pour contacter un consultant en Immigration & citoyenneté

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube