PÉÉ et PEQ: le MIFI privilégie les procédures électroniques | MyConsultant

Nouvelles

PÉÉ et PEQ: le MIFI privilégie les procédures électroniques

PÉÉ et PEQ: le MIFI privilégie les procédures électroniques

Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) poursuit ses initiatives visant à l'amélioration de son offre en matière de services numériques.

Nous vous avisons ci-présent de la mise en place par le Ministère d’une mesure sécurisée en ligne facilitant la présentation des demandes de sélection permanentes des candidats du PEQ, Programme de l’expérience québécoise. Dorénavant, le dossier de ces derniers pourra être envoyé de façon électronique.  

Au printemps 2020, des consultants ont commencé à paver le chemin vers les solutions numériques, par exemple, au sujet de l’envoi, via Arrima, des documents accompagnant les demandes de sélection temporaire dans le cadre du Programme des étudiants étrangers (PÉÉ). Depuis, le MIFI transitionne activement vers les processus électroniques, notamment en ce qui concerne les demandes qui s’effectuent dans le cadre du PEQ. Cette tendance favorisant les plateformes en ligne était déjà présente, mais la nécessité de remédier au mode de vie imposé par la gestion sanitaire a fait en sorte de l’accélérer.  

Changements concernant le Programme des étudiants étrangers (PÉÉ) 

En ce qui concerne le Programme des étudiants étrangers (PÉÉ), ces étudiants étrangers qui souhaitent, à ce propos, soumettre leur candidature devront présenter leur demande de sélection temporaire en ligne. Le dépôt des documents en ligne, qui n’était qu’une alternative depuis le printemps 2020 jusqu’à maintenant, sera désormais exigé sur la plateforme Arrima, dès le 26 janvier 2021.  

Changements concernant le Programme de l’expérience québécoise (PEQ) 

Enfin, les personnes qui ont obtenu un diplôme au Québec, les travailleurs ou travailleuses temporaires venant de l’étranger ont l’opportunité, depuis le 12 janvier 2021, de faire valoir leur demande de sélection permanente, d’envoyer les documents nécessaires et de payer les frais liés aux droits exigibles, de manière virtuelle, dans Arrima. Les demandes imprimées demeureront toutefois recevables par le ministère jusqu’au 25 janvier 2021. Dès le jour suivant, l'ensemble des candidatures devront nécessairement passer par Arrima. À cet effet, Arrima fournit sur sa page Web des tutoriels et des explications visant à faciliter l’usage de la plateforme.  

Cela dit, nous suggérons d'informer l'ensemble des individus concernés.