Vivre en région, vivre à Saguenay | MyConsultant

Général

Vivre en région, vivre à Saguenay

Vivre en région, vivre à Saguenay

La ville de Saguenay est assurément une destination phare de la vie en région. En 2010, le gouvernement du Canada a attribué à Saguenay le titre de capitale culturelle du pays.

Population et immigration

La population de Saguenay se compte à plus de 145 000 habitants, pour un territoire d’approximativement 1136 kilomètres carrés, près de trois fois plus grand que la ville de Montréal. Selon Immigration Québec, les principales communautés ethniques qui composent la population immigrante ou d’origines étrangères de la région de Saguenay-Lac-Saint-Jean, proviennent surtout des États-Unis, d’Allemagne, de Chine, du Viêt-Nam, de France, de Belgique, de Colombie, du Mexique, du Rwanda, d’Haïti. Le nouvel arrivant se trouve donc non seulement accompagné d’une richesse culturelle qui assiste en quelque sorte son intégration, mais également d’une multitude d’organismes qui peuvent répondre à ses besoins. Parmi ceux-ci, l’Association des étudiants internationaux de l’Université du Québec à Chicoutimi (AEI-UQAC), dans l’arrondissement de Chicoutimi, propose des services divers, d’aide et de prévention pour les étudiants étrangers. Sur le plan de l’intégration sociale, par exemple, elle prépare des événements multiculturels pour permettre les rencontres et le tissage de liens. La vie culturelle animée de la ville contribue par ailleurs, à l’inclusion.

Se rendre à la ville de Chicoutimi

La ville de Saguenay, au nord de Québec et de Montréal, se trouve à environ 5 heures de route de l’aéroport international Pierre-Eliott-Trudeau et à 2 heures et demie de route de l’aéroport international Jean-Lesage. Naturellement, le trajet en bus est une option, mais sa durée est plus longue, à savoir de 8 à 10 heures pour Montréal-Chicoutimi (arrondissement de la ville de Saguenay). En bus, il s’agit de 10 heures de Montréal à Saguenay.

Travailler, entreprendre et étudier à Chicoutimi

La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean se développe particulièrement dans les secteurs de l’hydroélectricité et agroalimentaires, dans la fabrication de l’aluminium et du bois, dans le commerce de détail et les services de santé, puis dans le tourisme récréatif. L’économie de Saguenay est relativement complète, donnant place au développement des secteurs primaires, secondaires et tertiaires. Les travailleurs immigrants peuvent bénéficier des services du Groupe Inclusia, situé à Saguenay, offrant des services d’aide à la recherche, à l’intégration et à la stabilité d’emploi. Le principal établissement d’études supérieures à Saguenay est l’Université du Québec à Chicoutimi, qui accueille quelques 6500 étudiants, d’origines diverses. L’institution dispose de 18 pavillons dans lesquels est enseignée une grande étendue de programmes couvrant la plupart des domaines. Au collégial, on retrouve quatre cégeps répartis dans chacun des arrondissements de Saguenay et recevant plus de 2000 étudiants étrangers. Il existe aussi des centres de recherches spécialisés dans la transformation du bois, de l’aluminium et de l’agroalimentaire.

Loisirs et culture

La ville de Saguenay renferme une richesse culturelle singulière qu’elle fait fleurir et qu’elle perpétue grâce à ses dizaines d’institutions et d’événements. Par exemple, elle organise des spectacles réputés et acclamés dans ses multiples salles de théâtres (14) et dispose de sept musées et de près d’une quarantaine d’écoles, d’ateliers et de galeries d’art. Les trois centres culturels et les dizaines événements annuels qui prennent place donnent à la ville son souffle de vie. En ce qui concerne la musique, elle occupe une place privilégiée. On y trouve le Conservatoire de musique du Québec et des écoles de formation en musique. Saguenay ne manque également pas d’infrastructures sportives. La pratique du hockey sur glace, sport national, y est assurée par les onze arénas présents. Plus encore, Saguenay possède une multitude de terrains de soccer et de football américains, de piscines d’intérieur (11) et d’extérieur (16). On y joue au golf et les cyclistes seront comblés par les pistes cyclables et les sites de vélo de montagne. Durant la saison d’hiver, on y pratique aussi le ski alpin et le ski de fond