Sherbrooke : un accueil dévoué | MyConsultant

Général

Sherbrooke : un accueil dévoué

Sherbrooke : un accueil dévoué

Offrir les ressources nécessaires à l’intégration des immigrants est un accomplissement qui continue d’animer la ville de Sherbrooke.

Ses projets et engagements récents contribuent à placer la ville au rang des destinations les plus prometteuses pour les nouveaux arrivants.

Population et immigration
Un peu plus de 7% de la population de Sherbrooke est composée d’immigrants, c’està-dire une quinzaine de mille d’immigrants sur une population d’environ 200 000 personnes. L’augmentation de cette proportion d’immigrants est un projet à long terme entamé depuis déjà un an par la municipalité sherbrookoise, qui se mobilise afin d’ériger « une ville interculturelle, accueillante et inclusive » tel que l’annonce Mercedes Orellana, directrice du Service d'aide aux Néo-Canadiens à Sherbrooke (SANQ). Similairement à la ville de Québec et contrairement à la ville de Montréal, la densité de population de Sherbrooke est relativement faible pour une région urbaine.

Surtout, il est facile de constater que la rétention des immigrants fait partie des priorités de la ville, qui dispose d’organisations qui en font leur objectif premier avec l’intégration, comme la Fédération des communautés culturelles de l’Estrie (FCCE). Sur la même ligne, on retrouve le CIPO (Centre Interculturel Peuplestrie Optimum), l’AIDE (Actions interculturelles de développement et d’éducation) ou encore le RIFE (Rencontre Interculturelle des Familles de l’Estrie), qui tous soutiennent les immigrants par diverses manières et sur divers aspects grâce à des services de renseignements et de conseils ou des activités sociales. 

Se rendre à la ville de Sherbrooke
Étant donné que l’aéroport de Sherbrooke n’est pas un aéroport international, les meilleures façons d’accéder à la ville de Sherbrooke pour un immigrant venant de l’étranger sont par voie routière à partir de l’aéroport international Pierre-EliottTrudeau (Montréal) ou encore depuis l’aéroport international Jean-Lesage (Québec). À Montréal, il est possible de bénéficier du service de navettes de l’aéroport en direction de Sherbrooke. Pour s’y rendre en voiture, les itinéraires pour les trajets en provenance de Québec et de Montréal sont disponibles sur le site « destination SHERBROOKE.com » dans la section « Infos pratiques ». Enfin, les taxis et les services de bus restent une alternative tout aussi fiable et les coordonnées de ces derniers peuvent être retrouvées sur le site mentionné.

Travailler, entreprendre et étudier à Sherbrooke
Sherbrooke présente un éventail d’opportunités d’emplois et académiques qui fait rayonner la région de l’Estrie sur ce plan-ci. À l’image de plusieurs milieux urbains, son marché du travail dépend essentiellement du secteur tertiaire tout en laissant une certaine place aux secteurs secondaire, comme les secteurs de la construction et de la fabrication, et primaire. À la tête des domaines les plus réputés, on retrouve celui de l’éducation, du service public en général et de la santé, ce qui présuppose également l’excellence sherbrookoise dans les sciences du vivant. L’industrie de la technologie est également développée, plus précisément celle des technologies propres et de l’information ou encore celle de la micro-nanotechnologie et de la fabrication de pointe, tel qu’informe le site « Immigrant Québec ».

Les entrepreneurs bénéficient également de l’assistance de l’organisme Sherbrooke Innopole qui les assiste gratuitement dans le but d’assurer leur développement économique ainsi que celui de la ville. D’autres organisations de la sorte se donnent pour mission de continuer de faire décoller l’entreprenariat de Sherbrooke, comme Pro-Gestion Estrie (PGE).

La principale institution scolaire de niveau supérieur dans la ville est l’Université de Sherbrooke, qui reçoit près de 40 000 étudiants provenant de partout dans le monde. En proximité avec le développement économique sherbrookois, l’excellence de l’université se trouve dans les domaines connexes aux secteurs qu’elle rend prospère, soit celui de la santé et de l’environnement, celui des technologies mentionnées antérieurement, mais également celui de l’électrique. Les étudiants collégiens ont également pour eux le Cégep de Sherbrooke qui est le plus grand cégep au Québec excluant les établissements de Montréal et de Québec.

Loisirs et culture
La vie culturelle et ludique de Sherbrooke ne manque pas d’intéresser les amateurs de tous les pôles d’activités. Les activités proposées, autant sur les plans du sport, de l’art et du patrimoine culturel, sont multiples et complètes. Les installations sportives sont nombreuses et appropriées à toutes les saisons, permettant de pratiquer le sport désiré, allant du hockey, du ski, à la piscine, au vélo et aux sports de terrain, en passant par les attractions polyvalentes des parcs extérieurs et plein air. Le goût de la culture se voit également de par les nombreuses bibliothèques municipales et les collections d’œuvres d’art de la ville. À chaque saison, il est possible de consulter le calendrier du site « Ville de Sherbrooke » histoire de voir ce qui est au menu pour les mois qui suivent. Toute sorte d’événements sont organisés et mis de l’avant pour animer la ville.