La sélection des immigrants au Québec | MyConsultant

Activités en français

La sélection des immigrants au Québec

La sélection des immigrants au Québec

Avec l'adoption du projet de loi 9 sur l'immigration, un nouveau système de gestion des dossiers d'immigration est maintenant en vigueur au Québec.

Jusqu'à tout récemment, la sélection des immigrants économiques au Québec était basée sur la procédure du « premier arrivé, premier servi ». Les dossiers étaient donc traités dans l'ordre d'arrivée.

Avec l'adoption du projet de loi 9 sur l'immigration, un nouveau système de gestion des dossiers d'immigration dans le Programme régulier des travailleurs qualifiés est maintenant en vigueur au Québec. Les ressortissants étrangers qui veulent s'installer dans la province doivent maintenant passer par le système de gestion Arrima, qui est basé sur une déclaration d'intérêt. 

Ce système comprend trois grandes étapes qui déterminent l'acceptabilité ou non du candidat.

Premièrement, il faut remplir un formulaire de déclaration d'intérêt en ligne. Vous devrez fournir des informations sur votre scolarité, vos compétences linguistiques, votre formation et vos expériences de travail. Vous pourrez aussi mentionner une offre d'emploi reçue. Après avoir évalué la banque de déclaration d'intérêt, le Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) invitera les candidats répondants aux critères établis selon les besoins du marché du travail dans les différentes régions du Québec. Les personnes invitées rempliront une demande d'immigration, qui sera ensuite évaluée en fonction de la Grille de sélection en vigueur.

Mais concrètement, quels sont les changements que le système Arrima apportera à ce processus? Le MIDI explique que l'objectif est de mieux répondre aux besoins du Québec. Le Ministère veut mieux outiller les immigrants afin qu'ils puissent mieux s'intégrer et mieux contribuer à la société québécoise.

Ce changement amènera aussi une révision de la Grille de sélection en vigueur aujourd'hui. Méthode souvent critiquée pour accorder une trop grande importance aux diplômes des candidats, le MIDI espère pouvoir améliorer ses objectifs de sélection et d'admission en tenant des consultations publiques au mois d'août cette année. 

En février 2020, un « portail employeurs libre-service » sera lancé, ce qui a pour but de faciliter la communication entre les employeurs et les candidats. Les employeurs québécois auront accès aux profils des candidats ayant déposé une déclaration d'intérêts. S'ils trouvent une personne ayant le profil qu'ils recherchent, ces employeurs pourront directement faire une offre d'emploi au candidat en question, ce qui facilitera le traitement de son dossier.

Selon les dires du ministre de l'immigration Simon Jolin-Barrette, les premières invitations devraient être lancées dans les prochaines semaines. Cependant, il est important de noter que ces changements prendront un certain temps avant de devenir pleinement applicables.

Nous vous invitons à prendre connaissance des autres programmes d'immigration auxquels les immigrants économiques ont accès, et de prendre en note qu'il existe des tutoriels sur le site web d'Immigration, diversité et inclusion Québec, pour ceux qui ont besoin d'aide pour naviguer le système Arrima et pour remplir leur déclaration d'intérêt : http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/informations/arrima/tutoriels.html.

Sources :