Trois-Rivières pour une vie équilibrée | MyConsultant

Général

Trois-Rivières pour une vie équilibrée

Trois-Rivières pour une vie équilibrée

La ville de Trois-Rivières est l’un des berceaux occidentaux du territoire québécois. Véritable pôle culturel, voici un portrait synthétique de la capitale régionale de la Mauricie.

Population et immigration

En 2016, la population de Trois-Rivières se comptait à près de 135 000 habitants, pour une superficie de 333 km2, dépassant celle de la ville de Laval. Trois-Rivières se trouve entre les grandes villes de Montréal et de Québec, littéralement, mais également en termes de vie résidentielle. En effet, la capitale régionale dispose d’atouts propres aux pôles urbains, sans nécessairement en renfermer les désavantages liés, par exemple, aux fortes densités de population.

La région de la Mauricie recense déjà sur son territoire des communautés d'origines diverses en provenance d’Haïti, de France, des États-Unis, d’Allemagne, de Suisse, de Belgique, de Grèce, d’Algérie de Chine, d’Italie, selon le site officiel Immigration Québec. La francophonie y est omniprésente et on y offre de ce fait des cours de francisation aux étrangers, au besoin. Il existe également une multitude d’organismes offrants des services aux immigrants, comme le Service d'accueil des nouveaux arrivants de Trois-Rivières (SANA), situé spécifiquement à Trois-Rivières, incluant, aide aux réfugiés, à la recherche de logements, à l’accès aux services publics, à l’intégration et à la traduction, et plus encore.

Se rendre à Trois-Rivières

Située à mi-chemin de Montréal et de Québec sur un trajet qui longe le fleuve Saint-Laurent, la ville de Trois-Rivières est accessible par voie routière, autant à partir de l’aéroport international Pierre-Eliott-Trudeau (Montréal), pour un trajet de près de deux heures ; qu’à partir de l’aéroport international Jean-Lesage (Québec), pour un trajet d’une heure à une heure et demie. Il suffit d’emprunter l’autoroute 40 Est dans le premier cas ou l’autoroute 40 Ouest dans le deuxième cas. Le bus et le train sont également des alternatives. La durée des trajets est similaire et il est possible de se renseigner davantage sur les plateformes en ligne des réseaux de transport en question comme Orléans Express ou Busbud.

Travailler, entreprendre et étudier à Trois-Rivières

Les fondations économiques de la ville de Trois-Rivières sont diversifiées, allant du secteur primaire, aux secteurs secondaire et tertiaire. Plus précisément, la région dispose de ressources naturelles et de matières premières qu’elle fait transformer à travers son industrie du bois, des pâtes et papiers et de la métallurgie. Les métiers du tertiaire, les domaines de l’énergie, de l’hydrogène et de l’environnement de manière générale, figurent aussi dans le portrait. Les opportunités d’emploi sont donc riches et variées et la prolifération des petites et moyennes entreprises rend compte du positif de la dynamique. On peut aussi constater, dans la région, une place importante de l’économie de la connaissance. Enfin et surtout, la ville dispose de services d’aide aux entreprises: la société Innovation et Développement économique Trois-Rivières ainsi que la Société de développement commercial du centre-ville de Trois-Rivières. Les deux principales institutions d’études supérieures de la ville de Trois-Rivières sont le Cégep de Trois-Rivières au collégial ainsi que l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Le cégep en question, qui accueille aux alentours de 4400 étudiants, offre une étendue de 15 programmes préuniversitaires (2 ans) et de 27 programmes techniques (3 ans).  L’UQTR reçoit presque 15 000 étudiants fréquentant une trois-centaines de programmes. Parmi ceux-ci, une bonne poignée de 2000 étudiants approximativement proviennent de l’étranger. Étant classée deuxième dans le réseau de l’Université de Québec (suivant l’UQAM), son territoire regroupe plusieurs campus et centres de recherche comme l’Institut de recherche sur l’hydrogène (IRH). Les équipes sportives font également partie intégrante de la vie étudiante de l’UQTR.

Loisirs et culture

Le prestige culturel et artistique de la ville de Trois-Rivières ne lui manque pas. Son Festival de la Poésie est de renommée internationale, recevant 40 000 visiteurs. Dès l’inauguration du festival, la légende artistique québécoise Félix Leclerc qualifie Trois-Rivières de « capitale de la poésie ». Le domaine de la musique est également animé par l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières et le troisième conservatoire de musique au Québec: le Conservatoire de musique de Trois-Rivières. Les salles de théâtres et les musées abondent et la ville est fréquemment revigorée par un calendrier rempli d’événements culturels, sportifs et de festivals. Les plateaux, centres sportifs et les parcs, sont également au rendez-vous et parsèment les lieux, les écoles, la vie étudiante et municipale.